•  

    Clairement, je voulais faire un livetweet sur le festival mais trop de choses à faire et à voir, je n'avais pas mon portable h24 dans la main donc, c'est un peu tombé à l'eau, d'où cet article qui permettra plus posément de retracer le fil du festival durant les 2 jours (samedi et dimanche) où j'y était.

    Premier festival d'Angoulème pour moi, mais 47ième édition, notamment marquée avec un invité d'honneur que j'attendais... un certain Inio Asano, mangaka très cher à mon cœur. 

     

    2ième fois en revanche que je met mes petons à Angoulême, la ville à un peu changée depuis 2017... Quelques bâtiments abandonnés semblent remplir un peu plus les rues, c'est un peu triste pour une ville aussi mignonne perchée sur son gros cailloux. Ce qu'il fait qu'il faillait monter et descendre la ville entre les divers endroits du festival situés un peu partout dans cette dernière donc, préparez de bonnes chaussures si vous voulez vous passer (comme moi) de la navette du festival.

    Mon samedi sera marqué par la visite du pole manga puisque l'objectif était de s'y rendre le plus vite possible pour avoir une première chance de rencontrer Dieu Inio Asano  puisque 2 séances de dédicaces étaient proposées, une de 10h30 à 11h30, et une seconde de 15h30 à 16h30. La vue de l'énorme file d'attente devant le pole manga en arrivant une demi heure avant l'ouverture de ce dernier, je savais déjà que c'était mort.... et ça a bien été le cas.

    Pas de quoi se laisser abattre, j'ai vite repris mon habitude de convs weeb conventionnelles avec la chasse aux goodies gratuits et cadeaux sur les stands des maisons d'éditions  (j'ai au moins eu mon sac punpun NAH!). En parlant de stands, chose très triste, le traditionnel stand de merde chinoises présents dans toute bonne (oupa) convention weeb était présent à ma plus grande surprise, ont parle quand même du fest d'Angoulême qui pour moi est synonyme de qualité, qu'est-ce qu'un stand de bootleg chinois viens faire ici????

    Angoulème 2020 | De la passion et du sel Angoulème 2020 | De la passion et du sel

      Asanoooooo ♥  

    Bref je m'éloigne pas trop pour avoir plus de chances de pouvoir faire la queue pour avoir une chance de pouvoir avec la possibilité de rencontrer Inio Asano (quel système de merde le tirage au sort, vraiment, plutôt que juste donner des tickets au premier arrivé premier servit??? Ont aurait les mêmes scènes que pour un black friday, mais osef c'est pour Asano???). Au final, la rumeur d'une chance sur 4 semble se propagée autours du stand où la queue rend impossible l'accès à ce dernier pour les gens qui veulent juste acheter des mangas... (d'ailleurs, bravo Pika pour avoir beaucoup mieux gérer le système de queue de dédicaces).

    BREF 

    TOUT CA

    POUR DU SEL

    Angoulème 2020 | De la passion et du sel

    Un peu en mode "je m'en vais et rentre à ma maison", direction "Le Monde des Bulles" parceque y'a pas que les mangas dans la vie, le pôle BD donc, avec toutes les grosses maisons d'édition où j'ai réussi à rencontrer Aseyn, le dessinateur de Bolchoï Arena, le graphisme m'a bien tapé dans l’œil et l'histoire à l'air d'être particulièrement intéressante (du Sword Art Online en beaucoup mieux sans le côté fantasy et sans consanguinité(désolé) ).

    Angoulème 2020 | De la passion et du sel Angoulème 2020 | De la passion et du sel 

    Les autres stands

    A peu près tout les "pôles" se valent plus ou moins en terme de taille, que ce soit celui des petites maisons d'éditions que grandes. (ici en photo le pole maisons d'éditions indépendantes).

    Angoulème 2020 | De la passion et du sel Angoulème 2020 | De la passion et du sel

    Beaucoup de diversité dans les objets présentés, beaucoup de maisons d'éditions, jeunes ou moins jeunes, j'ai même croisé Sébastien Ruchet °° (pdg de Nolife) JLUI EST MÊME PARLE, du coup ça m'a fait plutôt plaisir o/ . C'est également dans ce pôle qu'était présent le Lézard Noir, une maison d'édition que j'affectionne particulièrement éditant du Keigo Shinzo, un de mes auteurs coup de cœur. 

    Bref, retour vers le pole manga, une expo de comics était présente juste à côté, entre Walking Dead, quelques planches originales de Walking dead étaient d'ailleurs présentes, après, les comics c'est trop ma came donc j'ai assez rapidement fait le tour.

    Angoulème 2020 | De la passion et du sel Angoulème 2020 | De la passion et du sel

    Angoulème 2020 | De la passion et du sel Angoulème 2020 | De la passion et du sel

    Expo Gunnm

    Autre expo que j'attendais beaucoup plus, celle de Yukito Kishiro, auteur de Gunnm avec la présence uniquement de planches originales (sauf pour ses réalisations graphiques en 3D évidemment). De quoi voir des planches particulièrement propres et soignées. A noter aussi la présence de planches issues de Last Order et Mars Chronicles.

    Angoulème 2020 | De la passion et du sel Angoulème 2020 | De la passion et du sel

    Angoulème 2020 | De la passion et du sel Angoulème 2020 | De la passion et du sel

    Angoulème 2020 | De la passion et du sel Angoulème 2020 | De la passion et du sel

    Angoulème 2020 | De la passion et du sel Angoulème 2020 | De la passion et du sel

    Autre point fort, de nombreuses planches particulièrement iconiques et connues étaient exposées, de quoi aussi parler aux néophytes et à ceux qui auront uniquement vu l'adaptation ciné "Alita". et un point fort du festival donc, qui essaye visiblement de s'ouvrir un peu plus à la culture manga, festival qui avait pour l'occasion invité Yukito Kishiro à faire une masterclass au théâtre d’Angoulême (mais entre essayer une dédicace d'Asano et faire la masterclass, il faut choisir). Nombre d'auteurs présents ont d'ailleurs profité de l'expo pour y faire un ptit tour.

    A last goodbye

    Le soleil semble commencer à se coucher et les festivaliers commencent à remballer, la fin du festival semble se faire sentir, c'est l'heure d'un dernier chocolat chaud avant de reprendre la route de Nantes. Pas eu le temps de tout faire donc, ce qui justifie la durée sur 5 jours la durée du festival, 2 c'est un peu court pour tout voir, mais c'était au final surtout une première expérience. 

    Avec quelques regrets de ne pas avoir eu le  temps de passer par l'expo de Yoshiharu Tsuge qui avait l'air super intéressante aussi... maiiiis bref.

    Angoulème 2020 | De la passion et du sel Angoulème 2020 | De la passion et du sel

     

    At home

    Ptit résumé de ce que j'ai ramené du festival, normalement le tome 8 de DDDD et l'Antologie d'Asano auraient du faire partit du lot mais Kana étaient (déjà????) en rupture de stock le samedi matin et j'ai ramené le dernier Monde Formidable... Un peu déçu aussi de rentrer le soir à l’hôtel et trouver son intégrale de Solanin avec une jaquette un peu abîmée... Bref, quelques photos pour vous permettre de voir un peu tout, le tome 13 de punpun n'a pas été acheté sur le festival (je l'ai depuis déjà quelques années, tout comme la série entière) juste que ça aurait du être le tome dédicacé (et qui me permet de vous montrer le MAGNIFIQUE ticket PERDANT). Idem pour le Libé spécial Angoulème, que je considère un peu comme dans le "contexte" du festival mais acheté quelques jours auparavant.

    Angoulème 2020 | De la passion et du sel Angoulème 2020 | De la passion et du sel

    Angoulème 2020 | De la passion et du sel

      N'oubliez pas que vous pouvez ouvrir en grand les images en cliquant dessus!  

     

    Pour conclure?

    Beaucoup de choses présentes pour l'univers du manga pour cette édition (c'est du moins mon impression en tant que premier festival pour moi), peut-être est-ce pour rattraper la mauvaise blague (c'est le cas de le dire) de l'épisode Komikku des fausses remises de prix? Peut-être que ce sera un retour pour moi l'année prochaine, mais 2 jours ne suffisent pas pour tout voir donc peut-être venir pour toute la durée du festival? Cela dépendra surtout des auteurs annoncés, mais si les invités sont d'une aussi grande qualité ce sera évidemment avec plaisir (je croise un peu les doigts pour Shuzo Oshimi et un retour de Keigo Shinzo?).

     

    Bref

    J'espère que ce partage d’expérience vous aura plus

    A bienteoaueauo.


    2 commentaires
  • Un peu d'idols #1

     Techiiiiiii ♥ 

    HEY, c'est l'heure de parler de trucs d'idols

    Alors, tout d'abord je tiens à dire que je ne m'y connais pas beaucoup en idol, en effet, les seuls groupes qui m’intéressent dans ce milieu sont ceux plutôt jugés "alternatifs", beaucoup parlent d'"Alternative Idols" pour qualifier ces groupes. Autrement dit, ont casse un peu les codes pour donner quelque chose de nouveau. En effet, dès que l'ont parle Idol japonaise, l’imaginaire collectif se concentre sur les clips roses et anus (ou kokoro) dilatés formés avec les mains avec des petites japonaises qui se trémoussent sur des paroles débordant de positivité à en faire des cacas arc-en-ciel.

    Bon, c'est mignon, c'est bienveillant maiiiiis c'est pas vraiment ce que j'aime (ou alors juste un peu mais pas en intraveineuse quoi). Pourtant quelques groupes d'idols m'on particulièrement tapé dans l’œil, et cet, ou ces? articles sont là pour en parler.

     

    BiSH

    BiSH fait donc partit de ces groupes d'idols que j'aime pour ses paroles assez importantes et marquantes (notamment en ce qui concerne leurs derniers titres), des peurs et émotions que l'ont peu avoir en soi, sublimées par une instru de qualité.

    Après en ce qui concerne les clips, c'est BEAUCOUP trop beau et travaillé, autant j'aime énormément les vidéos des Keyakizaka46 notamment au niveau de la colorimétrie mise en place devenue assez récurrente dans leurs vidéos mais celles des BiSH sont devenues assez souvent très travaillées comme en témoigne leur titre Rimuzu où les symboles sont en totale adéquation avec les paroles (je dit ça comme si c'était pas une évidence mais malheureusement.. oui :c )

     (ce plan avec les fleurs qui crament à la fin waaaaaaaa ♥ 

    Il y a également le clip de Kind People qui est une pure merveille musicale (si vous aimez la J/pop J/rock bien entendu) et visuelle sur des nombreux jeux de contrastes entre peau/vêtements avec des chorées très bien travaillées également.

    Bref, un groupe ayant pris beaucoup de place dans mon cœur depuis leur redécouverte ces dernières semaines puisque je les connaissait depuis déjà quelques années mais leurs derniers clips/titres m'on vraiment fait un coup de cœur.

     

    Babymetal

    Alors, Babymetal, groupe composé de 3 chanteuses à sa création, puis désormais 2, est-ce un groupe d'idols? (oui, il parait que ça fait débat?) J'en sais rien et je m'en fou un peu puisque j'avais surtout envie de parler un peu d'elles et qu’apparemment elles sont considérées comme des alternatives idols doooonc bon.

    Je vais surtout me concentrer sur un titre qui m'a pas mal touché dernièrement, "Starlight". Un titre en hommage au batteur du groupe décédé, beaucoup y ont vu également un clin d’œil au départ d'une des 3 chanteuses (Yui). L'ambiance contemplative que j'aime beaucoup y est très présente, les yeux rivés vers les étoiles.

    Le reste de leurs morceaux, c'est plutôt musicalement qu'ils m’intéressent et donc, je m’intéresse beaucoup moins aux paroles (je vais donc pas trop pouvoir vous en parler).

    Il n'empêche que c'est un des premiers groupes de musique jap que j'ai connu, et que j'ai donc pu voir évoluer et elles ont fait un sacré bout de chemin, leurs compositions se sont un peu assombries et elles ont su un peu partir de leurs sonorités "kawaii", peut-être que ça plaira aux grands défenseurs du milieu métal pour enfin les considérées comme appartenant à ce style? (ou pas). Peut-être que je pourrais les voir au Hellfest cette année si j'ai du pez pour les pass 1 jour? °°

    En cadeau je vous met leur premier titre (putain déjà 6 ans) mais n'hésitez pas à écouter leur dernier album si vous aimez bien le métal o/.

     

    Keyakizaka46

    Des clips beaucoup trop soignés et des paroles qui atteignent droit au kokoro, c'est les Keyakizaka46, elles sont 46 et forment donc un groupe qui tend à se rapprocher des AKB48 en ce qui concerne le nombre de membres, sauf que, heureusement ont est loin des AKB48 que j'aime moins.

    C'est en tout cas un groupe que j'aime énormément (peut-être mon groupe favori d'idols?) aussi bien dans les thèmes évoqués dans certains de leurs titres que dans l'apparence des clips très travaillés avec une réelle identité que l'on retrouve à chaque fois (trouvez moi une seule image ou il n'y a pas de nuances de vert) et des notes auxquelles j'ai trèèès vite accroché. 

    Bref, je vais pour commencer vous parler du titre qui m'a pour le moment le plus marqué et parlé à sa sortie, j'ai nommé Kuroi Hitsuji.

    A sa sortie, y'a eu pas mal de commentaires venus d'un peu partout, notamment dans les vidéos réactions où certains évoquait le fait que "mais c'est pas une musique d'idol". Y'a en effet débat sur ce qui défini une musique d'idol et ces titres qui sortent du lot peuvent justement redéfinir un peu plus le monde de la musique d'idol.

    Mais, dur donc de considérer ce titre comme celui d'un groupe d'idols puisque pour le coup les clichés sont envoyés assez loin, de plus quand ont sait que les Keyakizaka46 ont pu sortir des titres comme "Futari saison" ("Saison des couples" en fr) beaucoup plus positifs et déjà un peu plus dans les codes d'où le fait que Kuroi Hitsuji étonne.

    Bref, ABSOLUMENT TOUT est important dans ce titre, la vidéo ainsi que dans les paroles, entre les divers symboles mis partout dans la chorée, le décor, les objets tenus, bref on en arrive à un ensemble particulièrement puissant qui permet à chacun (enfin en tout cas c'est le cas pour moi) de se projeter dans ce titre évoquant diverses épreuves de la vie. Pour tout vous dire, il m'a pas mal aidé durant ma dernière année d'études et c'est principalement ce que j'attend d'une chanson d'idol, ce qui en fait clairement mon titre d'idol favori.

    Autre chanson, avec cette fois-çi uniquement la main du groupe nommée Techi (j'ai pris pour habitude de l’appeler la rebelle parce qu’elle fait plein de trucs pas comme les autres membres... mais en même temps c'est un peu son rôle).

     (Le ptit grain musical en fond est tellement agréable à entendre ♥)

    Après, ces 2 titres ne sont pas vraiment représentatifs de ce qu'elle ont pu faire jusqu'à maintenant, c'est juste mes titres favoris, donc je vous conseille d'aller jeter un coup d’œil au reste de leur discographie qui est également beaucoup trop sympa (et ça peu être addictif attention).

     

    Bref, c'était un premier article pour vous parler de musique d'idols, y'a quelques autres groupes que j’apprécie d'ou le "#1" de l'article, y'aura peut-être une suite °°. 

     

    Au moment où je termine cet article j'ai appris le départ de Techi du groupe, pour cause de problèmes de santé lié à son taff d'idol (le staff du groupe l'a totalement épuisé)

    jveu pleuré tré faur :c (mais j'espère qu'elle pourra trouver quelque chose de plus épanouissant pour elle o/)

     

     

    A peluche.

    La bise.


    votre commentaire
  • BONJOUR 2020

    2020

     salut 2019  

    Pour commencer l'année y'avait un ptit besoin de parler par ici, notamment, déjà, pour prévenir de la désactivation de mon compte twitter principal.

    BON bah faut déjà commencer à contextualiser le bordel, du coup. 

    Je vais peut-être éviter de parler des ces 3 dernières années d'études pour éviter de faire un pavé totalement illisible, mais en gros, je sors de 3 années de graphisme, je retiendrais surtout l'année de prépa (dit MANAA) qui à été trèèès positive avec des gens géniaux et beaucoup trop bienveillants, après les choses se sont un peu plus corsées, surtout en dernière année entre le staff de ton école qui (ENTRE AUTRE) t'encourage à laisser tomber 3 mois avant l'exam pour que leurs stats soient jolies et le fait que t'ai réussi à ne terminer  a u c u n  gros projet durant l'année, mis à part le dernier parceque fallait bien présenter quelque chose au jury. Ajoutez à cela le fait de voir les mines des gens beaucoup trop bienveillants de MANAA défoncés par la dépression et obligées de stopper leurs années de 3D... ENJOY o/. Bon, moi qui avait hésité de partir en 3D, finalement je crois que j'ai fait le bon choix en partant en BTS hein. Je passerait aussi sur le fait qu'avoir mon diplôme en main ne m'aura absolument pas fait sentir graphiste, après c'est peut-être normal?

    Bref

    Court résumé des dernières années fait, c'est au cours de ces derniers mois,qu' avancer à été de plus en plus complexe (même si, comme je l'ai dit, ça a un peu commencé déjà durant le BTS), il en va de la recherche de taff mais également de diverses promesses que j'avais fait, notamment la réouverture d'un ancien forum pour retrouver un peu plus de vie sociale sur les internets.

    Au final, en 6 mois en est sortit, un portfolio à moitié achevé et des travaux en freelance payés des miettes qui prennent de plus en plus de temps à faire pour la même chose (au début je mettait 2 semaines, puis un mois et maintenant un mois et demi... bientôt 2 mois L O L?).

    Moralement donc les choses sont pas tip top et un problème semble se poser. Comment faire pour enfin avancer dans ses démarches quand tout semble (et c'est pas que du semblant du coup) figé des mois entiers quand l’échéance d'un prêt à 20k à rembourser à coup de 300 boules par mois se présente dans moins de 6 mois? Mettre le réveil plus tôt pour bosser plus? Ok il est déjà programmé à 8h mais j'arrive à me réveiller qu'à 11h. Moins procrastiner sur les internets? c'est justement un des problèmes dont j'arrive pas à me dépêtrer. Se jeter à Pôle emploi? (au dela du fait que c'est déjà fait) ce n'est clairement pas suffisant. Traverse la rue? Ok mais j'ai pas Macron avec moi.

    Après, niveau entourage, les choses se sont un peu complexifiées ces dernières semaines et s'est alors rajouté de l'incertitude ces derniers temps, j'en dirais pas plus parcequ'ici, c'est internet et que j'ai pas forcément envie d'en dire plus MAIS au delà de ça, vu que certains messages sur twitter avaient l'air confus, histoire de tout clarifier, j'ai évidemment un entourage qui me soutiens dans t o u t et cela à toujours été un point positif auquel j'ai toujours pu m'accrocher malgré certaines conneries que j'ai pu faire à une certaine époque (coucou les canadairs à pognon sur des mangas qui auraient pu financer ces putains d'études). Sans cela je serait évidemment bien plus pommé que maintenant, donc, je ne peux que les remerciés. (Il en va de même au niveau du cercle amical bien entendu dont j'ai envie de me rapprocher un peu plus).

    Bref.

    Au final, avec un peu d'introspection j'ai remarqué que je passait la plupart du temps de mes journées sur Twitter, j'ai donc essayé pendant une journée de m'en passer eeeeettt j'ai réussi à être un peu plus productif que d'habitude, après c'est qu'une journée donc justement, je vais essayer de voir ce que ça donne sur plusieurs jours, semaines, mois, voir plus?

    DONC comme vous aurez pu le deviner, d’ici la fin de la semaine, mon compte twitter principal sera mis en pause et désactivé le temps qu'il faudra. A côté de ça, mon compte twitter de graphisme lui, sera toujours actif (parceque c'est pour le travail lol), idem pour le compte vélo (pour pouvoir continuer à y dénoncer les absurdités de la route). 

    Pourquoi?

    Parceque sur ces 2 comptes là déjà, c'est moins le bordel et je n'arrive pas à y passer ma journée, en 20 minute c'est torché, j'ai fait le tour des tweets et c'est très bien comme ça. Et en ce qui concerne le compte de graphisme, je serait moins tenté de répondre à des débats à la con pour conserver un côté pro, et tout benef, ce sera beaucoup plus apaisé pour moi.

    Je pense clairement que ce ne sera pas suffisant, mais déjà un pas pour avancer déjà un ptit peu plus (parceque, dans mon cas, chercher du taff ne se résume pas à s'inscrire juste sur pole emploi, d'ailleurs, Zeib, une graphiste que j’apprécie particulièrement en parle plutôt bien -> là ).

    2020

    Bref, j'avais donc un peu besoin de parler par ici et aussi contextualiser une fermeture (peut-être) temporaire de mon compte twitter principal que je n'avais jamais fermé depuis sa création en 2013, j'avais des idées d'articles un peu plus sympa que celle là pour commencer 2020 maiiis tant pis o/.

     

    Bananée

    A bientau


    7 commentaires
  • Nouvelles couleurs

     Tako prêt pour UN VOYAGE D'APPRENTISSAGE, CA DEMANDE DU COURA-- ♫ 

     

    Je vous propose un retour sur ce que j'ai fait ces derniers jours (en vrai ça fait presque 2 mois) à savoir: LA REPEINTE DE TAKO. C'est quelque chose que j'avais en tête depuis déjà un certain temps mais faute de temps et d'argent j'ai toujours relayé ça à plus tard, sauf que ce plus tard est enfin arrivé.

    D'une certaine manière c'est un peu mon taff de faire ce genre de travaux étant designer graphique (aaaa j'arrive toujours pas à m'y faire) ça fait partie des très NOMBREUSES débouchées de ce métier bien que le flocage de véhicule soi pas vraiment ma spécialité.

     


    Il a donc fallu faire des choix (mûrement réfléchis puisque c'est pas fait sur un coup de tête et, comme dit précédemment j'y pensais depuis pas mal de temps). 

    Le motif? De la rayure, c'est simple à mettre en place et assez efficace visuellement pour faire ressortir par le contraste une couleur ou même plusieurs. Bon, ok c'est aussi parceque j'aime bien ce type de motif, le drapeau breton étant déjà esthétiquement cher à mon cœur je voulais donc recréer de belles lignes avec un beau contraste.

    Les couleurs? Ce sera du bleu turquoise, du violet et du noir qui sont un peu devenues mes couleurs au fil du temps bien que le rouge et le noir m'ont accompagnés pendant quelques années maiiiis it's time to tourner un peu la page. L'autre avantage de ces couleurs est de plutôt bien s'adapter a mes sacoches jaunes que j'ai prévu de garder le plus longtemps possible (parceque c'est pas des sacoches de merde eh :c ).

     

    LE CHOIX DE LA PEINTURE

    Je me suis rapidement tourné vers la "Spray.Bike", une peinture (sur l'étiquette) à première vue spécialement conçue pour le vélo et pour repeindre de la carrosserie sans avoir à poncer l'ancienne peinture.

    Et.

    C'est une merde.

    Du grain de partout qui reste après séchage et accroche la poussière, en plus j'ai pris un scotch de protection pour ensuite appliquer le turquoise, de la merde aussi puisque la peinture à coulée en dessous :c (photo en dessous)

    Solution: prendre du scotch transparent et tout banal pour de nouveau recouvrir les parties bleues caca. (Et ça a parfaitement bien marché).

    Nouvelles couleurs

     De la merde 

    Bref, pour la suite, j'ai pris une peinture spéciale voiture qui s'est BEAUCOUP MIEUX adaptée et m'a donné un beau rendu lisse mais qui m'a demandé de poncer un peu l'ancienne peinture.

    Pour appliquer tout ça, il m'a fallu presque tout démonter (les pédales sont restées par soucis de manque de matos pour les retirées et j'ai aussi laissé la fourche pour stabiliser le tout n'ayant pas de porte vélo.) C'est donc non sans crainte pour la suite que j'ai retiré les dérailleurs, câbles de freins, freins, ect... Oui, non sans crainte puisque c'est la première fois que je démonte et donc remonte un vélo presque entièrement. Si vous voulez j'ai la petite musique des tutos décathlon encore en tête pour savoir comment remonter le tout, donc j'ai un peu galéré (surtout pour les dérailleurs que j'ai fini par régler au feeling). 

    Nouvelles couleurs Nouvelles couleurs

    Nouvelles couleurs Nouvelles couleurs

      

    POUR FINIR, LE LETTRAGE 

    Nouvelles couleurs


    J'ai vraiment voulu rester dans l'esprit de ce qu'il se fait dans le milieu en utilisant une typo linéale (sans d'empattements) en capitales avec une légère réduction de taille pour correspondre au cadre qui s'amincit. Un peu trop peur pour partir sur du pochoir qui pourrait baver, j'ai choisi de partir sur de l'autocollant "sur-mesure" réalisé via Redbubble, j'en avait déjà collé d'eux sur le vélo, ils ont parfaitement résisté aux intempéries et autres aléas climatiques dooonc j'ai pas trop eu à réfléchir pour faire ce choix. Pour info, j'ai utilisé de la Gobold Extra, 

     

    Nouvelles couleurs

     

    CHANGEMENT DE COMMANDE

    Pour accompagner ce changement de couleur, j'ai aussi voulu changer le pilotage du vélo, j'ai donc remplacé mon cintre droit par un cintre dit "de course" amenant alors Tako plus vers un vélo type "Gravel" ou randonneuse alors qu'avant il était spécifiquement équipé pour le vtt.. et juste le vtt. Sauf que faire saute-mouton avec un vélo, c'est pas trop mon truc d'autant plus que je suis souvent chargé (trepied photo sur le porte bagage + appareil photo + de quoi dessiner + DE LA BOUFFE EVIDEMMENT), le principal étant surtout le mal de dos, lors de longs trajets (long trajet pour moi = > 60km), a voir donc à l'usage si en effet ça agit positivement.

    [ploploplop ici ça parle plus technique donc si ça t’intéresse pas, passe au paragraphe suivant] En ce qui concerne les divers leviers de commande, j'ai tout du changer pour correspondre au cintre de course, mais pour que en même temps je ne soit pas trop gêner pour mettre ma sacoche grise à l'avant. Donc exit les poignées combinées (frein + vitesse) dont le câble par à l'horizontal, je me suis tourné vers des commandes de freins Tektro qui s'adaptent sur des freins v-brake comme j'ai et qui permettent de faire passer le câble le long du cintre dans la guidoline. Pour les leviers de vitesse, je suis en 3x7, j'ai décidé de partir sur du shifter Microshift dispo au décathlon d'à côté, le truc qui s'adapte que sur du cintre plat (donc pas le miens) il à donc fallu adapter tout ça notamment en limant (très beaucoup) l’intérieur du collier pour le faire glisser le long du cintre jusqu'à la potence et pouvoir mettre mes mimines sur la partie "droite" du cintre. En bref, je me suis beaucoup inspiré de ce topic sur un forum de vélotaf, mais du coup évidemment j'ai bien défoncé la garantie au passage...

    Viens ensuite le temps de mettre les rubans de guidoline sur le guidon, j'en ai jamais mise et comme j'ai envie d'en chier je me dit EEHH et si je mélangeais 2 couleurs?? Au final, les choses se mettent en place assez aisément. Pour finaliser le tout j'ai fini par mettre des pointes de super glue pour coller les bous de guidoline et faire la jonction entre les deux (mais du coup j'ai un peu peur des premières pluies).

    Au delà de tout ça j'en ai profité pour changer tout plein de trucs beaucoup trop usés, le vélo étant d'occasion, je sais pas trop combien de kilomètres il a dans la cassette, mais son ancien proprio était pas très soigneux avec lui compte tenu des nombreuses traces de coups un peu partout et d'une des pédales qui à lâchée peu après son acquisition...

     

    Nouvelles couleurs Nouvelles couleurs

    Après évidemment, j'ai remis en place certains trucs assez utiles comme le rétro (ça me manque terriblement dès que je monte sur un vélo ou y'en à pas :c ).

    Nouvelles couleurs Nouvelles couleurs

    Et évidemment le drapeau breton est une obligation puisque circulant sur les routes bretonnes ♥. Plus une tentacule de poulpe rappelant le nom du vélo Tako (qui en japonais exprime le poulpe parcequeu cé rigaulo et que mes pneus actuels ont tendance à accrocher (comme des ventouses du coup) sur la route (surtout le bitume) du coup ils font pas mal de bruit mais en cas de passage dans des chemins complexes sont assez pratiques).

    Je pense que pas mal de choses ont été faites un peu de travers même si au fil des kilomètres (déjà plusieurs petites centaines depuis toutes ces modifications) j'ai ajusté certaines choses comme la hauteur du cintre ou des cocottes (les manettes pour freiner) même si j'ai moins de problèmes qu'avant et j'ai désormais l'avantage de mieux connaître le vélo si il m'arrive un pépin en route.

    Nouvelles couleurs

     Avant  

    Nouvelles couleurs

     Après une semaine GrAtUiTe avec Comme J'aime 

    BON BREF JVOUS LAISSE prenez soin de vous et à bientooooooooooot. 

     

    LA BISE.


    2 commentaires
  • Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes


    AVANT DE COMMENCER LE VOYAGE

    Alors, je vais pas aborder toutes les œuvres présentes, puisque le parcours est particulièrement grand et certaines ont pas ou moins grand intérêt à mes yeux.

    Autre petit disclamer, j'ai fait le parcours de la "ligne verte" 2 jours avant la fin du Voyage à Nantes dooonc certaines œuvres commençaient déjà à être retirées, vendues ou plus trop entretenues.

    A noter aussi que les photos sont pas de super qualité puisqu'elles ont été un peu compressées pour pouvoir avoir un article pas trop lourd à charger.

    Et enfin, pour ce parcours, le 1ier jour (sur 2) j'ai laissé le vélo chez moi pour pouvoir faire plus de trucs (et aussi parceque j'y tiens et que j'ai un antivol pourri) et aller un peu plus partout (je pense notamment aux remparts du château ou bien Le Nid), pas de soucis si vous voulez attacher votre vélo non loin d'une expo ou d'un truc à voir, mais prévoyez un bon antivol et évitez les quartiers comme Bouffay Commerce ou encore les 50 otages (ce qui limite pas mal, mais vu les cadavres de cadenas et de vélos sur les arceaux.... eeett bien c'est un conseil hein) et privilégiez les quartiers Graslin / Royal. 

     Les photos sont toutes cliquables et s'agrandisse. 

    1 . UN SAUT AU CHÂTEAU

    Il n'y a pas vraiment de début de parcours donc je commence par là ou le tram n’emmène et où j'avais envie d'aller; le château des Ducs de Bretagne, un lieu sympa avec la possibilité de faire tout le tour sur les remparts, donnant une vue sympa me permettant de vous montrer plein de trucs.

    Déjà, le toboggan, oui, sur les remparts, y'a un toboggan, nommé "Paysage glissé" réalisé par Tact Architectes et Tangui Robert, après quelques soucis de sécurité (ça va au pire si tu tombe y'a de l'eau en dessous lol) il semble être accessible mais reste toujours sous surveillance avec des consignes de sécu assez strictes (pas de tongs pas pieds nus pas moins d'1m30 et d'autres trucs que je sais pu).

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes 

    Ensuite, une belle vue sur le miroir d'eau, qui.... là ne marchait pas puisque c'est déjà la fin de la période touristique et qu'une révision était en cours pour plusieurs jours, mais quand y'a de l'eau autrement c'est sympa et ça offre un rappel à la Loire qui passait avant au pied du château avant d'être comblée, mais c'est désormais l'Erdre qui irrigue désormais les douves du château. Une belle vue ensuite sur la Tour Lu qui arbore un des nombreux nids dessinés par Tadashi Kawamata artiste phare du Voyage à Nantes cette année qui a disséminé quelques nids en bois partout dans la ville et enfin la cathédrale qui s'élève au dessus des arbres (accompagné des cris des gens dans la fête foraine située juste derrière).

     

    2 . TOUJOURS PLUS LOIN TOUJOURS PLUS HAUT TOUJOURS FORT (vous zavez pas d'âmes si vous avec pas la ref)

    Prenons un peu de hauteur à environ 120m de haut pour aller visiter Le nid, un bar perché en haut de la tour Bretagne imaginé par le graphiste Jean Julien, ce nid est composé d'un cigogne géante et de sièges en œuf avec quelques affiches décorant le bar par réalisées ce même graphiste. Y'a moyen d'avoir un totebag du nid en bas de la tour avec quelques autres souvenirs (affiches et autres trucs), vous pensez bien que je m'en suis pas privé surtout que les travaux de ce graphiste sont particulièrement cool.

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

    Au delà du design du bar, la vue est particulièrement impressionnante puisque l'ont surplombe totalement la ville, la tour étant située en plein centre de cette dernière.

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes 

    Attentiooon: Pour visiter le lieu, munissez vous d'1 euro pour prendre l’ascenseur qui vous emmène au bar et dépêchez vous si vous voulez visiter ce lieu, la fermeture (temporaire) pour désamianter la tour approche... :'c

     

    3 . DESCENTE ROYALE

    Quelques petits pas m’emmènent désormais à la place Royale où trône une fontaine représentant les divers cours d'eau présents à Nantes, mais ici réside une des attractions phare du Voyage à Nantes de cette année, l'oeuvre Reconstituer qui présente un total de 700 statues, des reproductions d’œuvres présentes partout dans le monde, mais le genre de reproduction que tu met à côté du nain de jardin. Au delà des finitions, le nombre de statues rend leur présence assez imposante, bref, c'est amusant, les gens font de trucs avec les statues, ça éveille un peu la créativité c'est sympa.

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

    Entre deux enseignes réinterprétées par des artistes (y'en à une dizaine dans tout le centre ville, ici, un compteur de moutons sur la façade d'un hôtel réalisé par Jérémie Rigaudeau) j'ai décider de remonter sur la place Graslin avec la présence du théâtre éponyme (que j'ai pas pris en photo, vous avez qu'a venir aussi) et d'une oeuvre de Malachi Farrell, Constantin Leu et Ludovic Nobileau nommée "Human Clock", une grosse boite avec un gus dedans qui fait des "interventions artistiques" toutes les heures. oké. next. Je crois que la devanture de la Cigale est un peu plus intéressante.

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes 

    Cours Cambronne, un ptit havre de paix et de calme au cœur de la ville où est présente l'éloge de la transgression, une des 2 statues réalisées par Philippe Ramette installées l'année dernière et pérennisées. 

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

     

    4 . LA LOIRE M'APPELLE

    Par le cours Cambrone j'entame la descente vers la Loire par de petites rues et me voilà face à une des grandes fresques dessinées par le studio Katra apportant un peu de couleur à des ruelles un peu sombres et pas forcément attrayantes.

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

    Toujours dans les petites rues du quai de la fosse, une autre fresque, dessinée en collaboration avec le studio Katra (oui encore eux mais ils font des trucs vraiment sympa) et le lycée de la Joliverie et plus particulièrement la classe de 1ière en Bac pro au pôle des arts graphiques de l'île de Nantes.

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

    Non loin de la, le mémorial de l'abolition de l'esclavage imaginé par Krzysztof Wodiczko et Julian Bonder (2 architectes), unique dans un ville ayant participé au commerce triangulaire et donc l'esclavage, il permet de se renseigner une peu sur ce qu'il s'est passé durant ces années mais permet également une vue assez surprenante sur la Loire (et niveau architecture y'a des choses assez sympa) le tout étant situé sous les quais. 

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes 

    Ok, allons un peu plus vers l'ouest, avec la présence sur le quai de la fesse du "quai des plantes" un parcours particulièrement agréable sous une canopée d'arbres destinés à être plantés peu à peu en ville (faut bien remplacer les dizaines d'arbres coupés ces dernières semaines dans le centre :c). Quelques infos sur les arbres présents permettent de connaître les différentes essences présentes. A noter (encore) la présence d'un bar pour se détendre entre les allées d'arbres.

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

     


     

    2EME JOUR

    Yep, j'ai fait une pause, le soleil commençait à se coucher (déjà) donc après le quai des plantes c'était retour chez moi et le lendemain, retour là ou j'vais laissé mon parcours, c'est-à-dire quai de l'Aiguillon.

    Cette fois-çi, pas de tour à escalader ni de grand escalier à prendre doooonc retour du vélo entre mes mains pour un peu plus de rapidité et terminer ce voyage un peu plus en accéléré (a noter: le vélo est autorisé uniquement pied à terre et à la main au jardin des plantes, ne vous amusez pas à casser les couilles aux gens merciiii). 

    PRENONS UN PEU DE HAUTEUR

    La carrière de Chantenay, partie la plus "neuve" du parcours puisque cette portion à été rajouté cette année, tellement neuve que les engins de chantier sont encore à l'oeuvre en contrebas pour terminer un futur jardin exotique, des murs d'escalade et plein de trucs sympa comme l'arbre aux hérons (un arbre métallique de 30m de haut avec des promenades pour richous dessus) d'ici quelques années (dans la partie dans le fond où y'a rien pour l'instant).

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

    Ici, le plus important sont les belvédères qui offrent une vue sur un vieux bâtiment bleu dégueulasse la Loire, la pointe de l'île de Nantes et le village de Trentemoult récemment dévoilé par la destruction d'un garage moche. Autre oeuvre du Voyage à Nantes, Lunar Tree de Mrzyk & Moriceau qui est éclairé la nuit.

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

    L'attraction ici est avant tout le nouveau belvédère dessiné par Tadashi Kawamata qui à également réalisé nombre de nids en bois que l'ont retrouve partout en ville sur l'ensemble du parcours du VAN. C'est personnellement ce que j'attendais le plus de cette édition et j'ai pas trop été déçu, le rendu est vraiment sympa vu du sol, la vue également. (même si sans les voitures en dessous ce serait mieux, mais ont me dit que c'est qu'une question de temps heheheeeee). Maintenant j'ai assez hâte de voir comment tout cela va s’intégrer avec la transformation du quartier en cours, mais ça promet d'être assez sympa sur les plans.

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

     

    JARDIN DES PLANTES

    BIM retour tout à l'est de la ville aux cotés du Château des Ducs de Bretagne, direction le Jardin des Plantes où l'illustrateur Claude Ponti y laisse toujours sont Dormanron accompagné par nombre de bancs étranges. Un lieu sympa pour se détendre lorsque tu sors directement de la gare, le parvis de cette dernière désormais dénuée d'arbres transformée en une grande promenade invitant direct les gens à aller au jardin. 

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

     

    L'ElePhAnT

    Fin de mon parcours, direction le clou du spectacle, l'ElEphANt qui à fait parti de mon quotidien pendant 3 ans puisque j'était dans une école qui est sur son chemin dooonc le truc m’impressionne plus trop à force de croiser son chemin mais les touristes ont l'air toujours autant amusés de voir ça déambuler dans un quartier qui est sans doute le plus riche en œuvres, je vais donc vous laisser avec quelques images parceque si je m'amuse à absolument tout vous décrire, je risque d'en avoir pour quelques trèès longues heures et ça donnerai un article imbuvable.

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

     Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes 

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

    Petit focus sur l'agence de graphisme Appelle moi papa qui à réalisé une installation dans la cantine du Voyage à Nantes, resto officiel du parcours avec juste à côté le potager de la cantine.

    Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes Je me suis déguisé en touriste | Voyage à Nantes

    Ancienne friche industrielle, l'ile de Nantes est aujourd'hui investie par pas mal de bars et d'immeubles pour richous qui cachent quelques surprises sympa, à noter la présence des anneaux de Buren apparus il y a quelques années pour le festival d'art qui à précédé le Voyage à Nantes nommé "Estuaire" se déroulant suur... l'Estuaire de la Loire (ça alooors).

    De quoi introduire un peut-être futur article sur les restes des œuvres présentes donc sur l'Estuaire (enfiiin si ça vous intéresse), là au moins pas trop de soucis pour y aller à vélo et c'est même plutôt recommandé vu que y'a pas mal de trajet à faire.

     

    BREF, un très grand nombre d'installations que je vous ai présenté sont pérennes et restent durant toute l'année donc n'ayez pas trop de crainte si vous voulez visiter la ville en dehors du voyage à Nantes pour voir des trucs intéressants. Après j'ai zappé énormément de choses ici, je pense notamment aux œuvres présentes quartier Bouffay (bon, après le quartier est pas très bien fréquenté et j'avais pas envie d'y passer seul avec mon appareil photo dans les mains :c ) idem pour les œuvres plus nocturnes comme l'immeuble qui annonce la météo sur l'île de Nantes, les anneaux de Buren éclairés la nuit et sans compter les très nombreuses autres œuvres présentes au Musée d'Art de Nantes qui, même juste architecturalement est magnifique. Plein de choses seront encore à découvrir toujours un peu plus chaque année puisque certaines œuvres se pérennisent donc, faut toujours garder les yeux ouvert un peu partout par ici.

     

    A PLUS. DES BISOUS.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires